Je vais traiter des agissements homophobes subis récemment par l’artiste Hoshi. Ces attitudes rappellent les proportions prises par le cyberharcèlement.

Le combat de Hoshi

La chanteuse Hoshi n’a jamais caché son homosexualité. Elle a reçu de nombreux propos homophobes à travers les réseaux sociaux et sur divers forums.

Ces agressions font suite à sa prestation aux Victoires de la Musique. Elle ne s’est pas laissé faire et a porté l’affaire en justice.

Dernièrement, une audition s’est déroulée au Tribunal de Grande Instance proche de son domicile. En communiquant par tweet, elle a demandé à ses fans, ses followers et les victimes de cyberharcèlement de faire de même.

La cyberharcèlement et ses méthodes

Internet offre l’anonymat à ses utilisateurs. Malheureusement, c’est la voie ouverte à tous les harcèlements par écran interposé.

Je vous présente les formes les plus courantes du web harcèlement. Souvent, des vidéos pornos sont publiées afin d’humilier la victime.

Par ailleurs, cela peut aussi passer par la publication d’infos personnelles afin d’embarrasser la personne cible. En outre, une page est générée sur les réseaux sociaux pour un lynchage médiatique.

Cela peut passer par le piratage des comptes voire l’usurpation d’identité.

Les manifestations du cyberharcèlement

Le slut shaming s’adresse aux femmes. Elles sont jugées sur leur orientation sexuelle, leur manière de se vêtir.

Toute forme de sexisme est largement diffusée sur le web. De plus, une personne peut être racisée.

La couleur de la peau, l’ethnie d’appartenance sont des sujets de moquerie afin de rabaisser davantage l’individu. Les homosexuels sont des cibles faciles pour les cyberharceleurs.

Les méthodes incluent de conversations privées, le recours aux photos montage. Idem pour les transgenres qui subissent même des menaces de mort.

Les réactions face au cyberharcèlement

Il faut veiller à partager très peu d’informations sur soi. De plus, il est préférable de verrouiller ses profils sur les réseaux sociaux.

Cela permet de réduire le champ d’action des malfaiteurs. Surtout, évitez de répondre à leur provocation.

Ils seraient trop contents de nourrir davantage leur haine. Bloquer et signaler le profil s’avère efficace face aux utilisateurs qui harcèlent les autres usagers.

Gardez toujours les preuves du harcèlement comme les messagers, les photos et autres commentaires. Il suffit de faire une capture d’écran.

Un numéro de téléphone est disponible au 3020. C’est une ligne gratuite destinée aux victimes et aux témoins de toute forme d’harcèlement.

Une écoute gratuite est proposée en composant Net Ecoute au 0 800 200 000. Des conseillers demeurent au bout du fil pour orienter utilement.

Enfin, vous pouvez porter plainte au commissariat ou à la gendarmerie. D’autres thèmes sont traités ici.

Crédit Photo : parismatch.com & qobuz.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *