Pour mieux traiter de l’homophobie en milieu scolaire, le livre de Jasmin Roy est un incontournable. Je vous dévoile quelques infos sur un sujet toujours d’actualité.

Un auteur canadien avec Jasmin Roy

Jasmin est à la fois metteur en scène, comédien, animateur et conférencier dans le pays de l’érable. Il a vécu des années infernales à l’école durant cinq ans.

Le jeune écolier a subi les insultes, les humiliations, les gifles et autres coups de poings. Le silence complice des enseignants a accentué davantage la douleur morale.

L’ouvrage qu’il a écrit date de 2016. Il porte le titre de « Sale Pédé » aux Editions de l’Homme. En parallèle, Jasmin Roy est Président d’une fondation consacrée à lutter contre l’intimidation en milieu scolaire.

Les conséquences liées aux harcèlements scolaire

Le harcèlement a eu lieu majoritairement dans les vestiaires. Même si aucune violence physique n’est perpétrée, les gestes équivoques et la fausse camaraderie sont d’une agression insupportable.

Malheureusement, le harcèlement scolaire peut  mener à la mort. Un enfant sur deux peut endurer des soucis de santé mentale chronique.

Ces troubles peuvent même continuer jusqu’à l’âge adulte. Adolescent, Jasmin Roy tremblait et vomissait le soir venu.

Les troubles gastriques alternent avec l’insomnie lorsque la pression se relâche.

Le cas des enfants asymptomatiques

Les notes à l’école peuvent s’en ressentir. Jasmin Roy est resté un bon élève.

Il est considéré comme un enfant asymptomatique. Il se défend en faisant en sorte de ne rien ressentir face aux humiliations.

Or, l’enfant asymptomatique peut sombrer dans la dépression et présenter divers troubles d’anxiété. Les parents doivent être particulièrement attentifs à une anxiété soudaine, un manque d’appétit qui dure, l’échec scolaire et la peur de se rendre en cours.

Les raisons qui l’ont poussé à écrire

Il espère que ses anciens bourreaux vont prendre compte de la gravité de leurs actes. Il pardonne néanmoins leur ignorance et leur mépris.

Jasmin Roy souhaite davantage les associer au changement de mentalité. Il préfère penser que l’erreur est humaine.

Le livre lui a permis de rendre hommage aux enseignants qui ont contribué à améliorer sa vie. Il vaut toujours œuvrer pour faire reculer l’homophobie en milieu scolaire.

Par ailleurs, la généralisation du harcèlement entre jeunes l’a interpellé. En effet, les lois sont devenues plus contraignantes.

Pour autant, la lutte contre l’homophobie et les discriminations est une priorité. Il recommande aux établissements scolaires de sensibiliser suffisamment les élèves.

L’éducation doit impliquer également l’apprentissage des valeurs essentielles de la société. Retrouvez d’autres infos ici.   

Crédit Photo : rtbf.be & weka.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.