L’inclusivité est plus large sur l’application du site de rencontre Tinder. Je vous livre les actus à ce sujet.

Une application déjà présente aux USA

Lors des vacances 2020, l’appli Tinder va promouvoir une fonctionnalité neuve, à travers l’orientation sexuelle. Ainsi, chaque utilisateur homme ou femme peut renseigner sur ce sujet.

Il est possible de choisir entre les options homosexuelles, bisexuelle, héterosexuelle, pansexuelle, asexuelle et plus encore. Dans les faits, l’application autorise la sélection parmi différentes orientations.

Cela permet de mieux déterminer son choix avec plus de détails. Aux USA, la fonctionnalité est appliquée.  62 % des usagers ont opté pour l’affichage de leur orientation au niveau de leur profil.

Par ailleurs, le bouton « Hétero en questionnement » est très sollicité chez la population de 18 – 25 ans.

L’objectif de Tinder avec cette nouvelle fonctionnalité

Tinder trouve que chaque individu peut afficher son type d’existence, voire son authenticité. Les membres de 18 à 25 ans oeuvrent pour un monde davantage inclusif.

Ce type de produit permet de montrer son signe distinctif. En outre, le site de rencontres a effectué une vidéo pour mieux comprendre la nouvelle fonctionnalité.

Dans l’hexagone, Tinder a noué une association avec l’AJL ou Association des Journalistes LGBTI. En outre, l’appli met à disposition un espace publicitaire pour l’émission Out.

A propos du site de rencontres Tinder

Tinder est une application destinée au réseautage social. Elle est opérationnelle sur Android, iOS  et sur tout navigateur web.

Son lancement date de mai 2012. En 2015, elle met en place Tinder Plus.

Elle se dote d’une version gratuite réservée à 50 likes au quotidien. Elle intègre également une version premium illimitée.

En novembre 2016, Tinder prend un engagement avec l’Association Gay Lesbian Alliance Against Defamation. Elle promet plus de transparence aux transgenres et autres genres comme la binarité des genres.

Cela permet à l’utilisateur de s’identifier aux genres disponibles dans l’application.

Le mode opératoire de Tinder

En se référant à Grindr, Tinder fait défiler les profils selon divers critères. Il suffit de spécifier le genre ainsi que la position géographique.

L’utilisateur peut balayer ou swiper l’écran selon son appréciation. Si les utilisateurs s’apprécient, ils sont mis en relation et échangent des messages.

En fait, le principe effectif de l’application consiste à rendre l’utilisateur plus dépendant de l’application.

Ainsi, elle se base sur le fameux concept de la récompense aléatoire du psychologue américain qui a initié le behaviorisme.

Retrouvez d’autres thèmes majeurs en cliquant ce lien.

Crédit Photo : businessinsider.com & actu.meilleurmobile.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *