Pokémon Go est un jeu très apprécié également dans la communauté gay. Je vous propose une idée qui conjugue le côté ludique et l’aspect militant grâce à ce jeu au succès planétaire.

L’initiative d’Emmanuel Carroz

Au cours d’un séjour bruxellois, Emmanuel Carroz a une idée soudaine. Fan de Pokémon Go, cet adjoint au maire responsable de l’égalité des droits et de la vie associative de la ville de Grenoble, trouve une inspiration pour sa ville.

Afin de mener une action de sensibilisation contre le VIH et la sérophobie, Emmanuel veut mettre en place un Street Art sur les murs de l’agglomération. Après l’appel à projet, Grenoble a apporté un financement de l’ordre de 8 000 € pour la création d’une fresque.

Elle est actuellement présente sur une façade de la piscine découverte de Grenoble, à proximité de l’IUT. La réalisation  de deux artistes locaux a fait l’objet d’une inauguration en décembre 2016.

L’objectif d’Emmanuel Carroz

Via son initiative, le joueur de Pokémon Go veut sensibiliser auprès des Pokestops. Mis à part la capture des Pokémon, les joueurs peuvent visualiser les œuvres artistiques engagés dans la lutte contre les LGBTiphobies et toute forme de discrimination.

Le ruban rouge est bien visible afin de permettre une meilleure identification de la démarche. L’adjoint au Maire table sur l’association réelle et virtuelle du jeu.

Pokémon Go, les raisons de l’engouement

Il s’agit d’une technologie qui combine les éléments virtuels et la réalité. En fait, les Pokémon sont disséminés sur une carte correspondant à la réalité des rues, des bâtiments.

Les Pokémon font leur apparition sur l’écran du Smartphone en mode photo et caméra. Quand le joueur est proche de la créature, il peut l’attraper ou la collecter.

Les atouts certains de Pokémon Go

Pokémon se présente sous un format gratuit et propose une application pour Smartphone. De plus le jeu dispose d’une grande mobilité.

En outre, les réseaux sociaux ont largement contribué au succès du phénomène. Comme il s’agit d’une chasse aux trésors à plusieurs, il suscite l’enthousiasme, les retrouvailles entre amis.

Les rencontres sont nombreuses afin de disposer des expériences sociales d’un nouveau genre. Il promet d’authentiques moments d’évasion face au train-train quotidien.

La passion pour les récompenses est facilitée par Pokémon Go. Cette culture de la valorisation permet d’effacer les moments de frustration très négatifs en s’amusant avec un jeu qui déchaine les passions et la foule.

Crédit Photo : huffpost.com & pinknews.co.uk

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *