Je vous propose d’en savoir plus sur l’orientation sexuelle ou affective des ados. Ces recommandations peuvent être utiles pour les éducateurs comme pour les parents.

Une situation complexe pour les ados homos

L’exploration des relations est le propre de l’adolescence. Les ados sont en quête de leur premier flirt, de leurs amis.

Emotifs, les jeunes homos peuvent être plus angoissés lorsqu’ils découvrent leur attirance pour une personne du même genre qu’eux. C’est une source potentielle de conflit car la peur des moqueries et de l’incompréhension est paralysante.

L’orientation affective ou sexuelle en question

Je vous propose d’en savoir plus sur l’orientation sexuelle ou affective des ados. Ces recommandations peuvent être utiles pour les éducateurs comme pour les parents.

Une situation complexe pour les ados homos

L’exploration des relations est le propre de l’adolescence. Les ados sont en quête de leur premier flirt, de leurs amis.

Emotifs, les jeunes homos peuvent être plus angoissés lorsqu’ils découvrent leur attirance pour une personne du même genre qu’eux. C’est une source potentielle de conflit car la peur des moqueries et de l’incompréhension est paralysante.

L’orientation affective ou sexuelle en question

En fait, il ne s’agit pas de passage à l’acte. Cela concerne surtout un attrait envers une personne garçon ou fille.

Les indices de l’ado homosexuel

La démarche d’affirmation de l’identité sexuelle est caractérisée par le terme « sortir du placard ». Il peut être associé à des fantasmes ou des rêves homos, l’attrait vers un individu masculin.

De plus, le sentiment d’être différent est accentué avec la puberté. C’est aussi le cas des lesbiennes ados.

Le type d’incertitudes à affronter

Ces incertitudes peuvent être exacerbées par la réprobation sociale face à l’homosexualité. Le manque de connaissances est combiné à une lacune de modèles homos.

La socialisation est quasi-inexistante chez les ados éprouvant des sentiments similaires. Il est compliqué pour les ados d’annoncer leur identité affective à leurs parents.

Les doutes du côté parental

Certains parents soupçonnent que leur jeune ado est gay. Néanmoins, les changements relatifs à l’adolescence peuvent les désorienter et influer sur leurs impressions.

Ils doivent patienter et attendre que l’ado se confie. S’ils sentent une forme d’hésitation chez leur enfant, ils doivent amorcer le dialogue.

En partant d’une émission TV ou d’une bande dessinée sur l’homosexualité, il convient d’ouvrir la discussion. Il faut communiquer à l’ado toute son affection, gage de confiance.

Sans le brusquer, il faut lui procurer votre soutien en ne jugeant pas son orientation. Le rôle de l’éducateur peut aussi s’avérer primordial.

L’éducateur et sa mission face à l’ado homo

Comme un ado va davantage se confier à ses cousins ou amis, il peut aussi opter pour l’éducateur. Si ce dernier est apprécié à titre de confident, il sera plus ouvert.

A son tour, l’éducateur peut préparer les parents pour les  accompagner dans son cheminement affectif. Des paroles d’encouragement sont préférables même si l’envie de réprimander démange parfois.

L’essentiel est d’établir une communication sereine et d’ouvrir le dialogue avec les ados en général et les jeunes homos en particulier. D’autres sujets sont accessibles ici.

Crédit Photo : frustrationmagazine.fr & youtube.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *